fbpx

Selon les experts de l’industrie, 33 problèmes peuvent survenir lors de l’inspection pour la vente de votre maison. Ici-bas 11 points à se remémorer si vous planifiez mettre votre maison en vente

Les acheteurs voudront vérifier l’intérieur de votre maison autant que l’extérieur

Les acheteurs sont tous aussi différents que les maisons que ces derniers prévoient acheter, mais s’il y a bien une chose qu’ils ont en commun, c’est le désir que l’intérieur de leur future propriété soit à l’image de l’extérieur. Y aura-t-il des fuites dans le toit? Le câblage a-t-il bien été fait? Et qu’en est-il de la plomberie? Ce sont des exemples d’interrogations que les acheteurs auront lorsqu’ils visiteront votre maison et auxquels les experts pourront répondre.

Selon les experts de l’industrie, 33 problèmes d’ordre physique surviendront lors de l’inspection de votre propriété. Nous avons identifié les 11 problèmes les plus susceptibles de survenir, et qui, s’ils ne sont pas pris en charge, pourraient vous coûter très cher en terme de réparations.

En général, vous pouvez vous-même faire passer une pré-inspection à votre maison à un prix raisonnable, dans le cas où vous savez ce que vous recherchez. Vous pourriez ainsi empêcher certains problèmes de s’aggraver et devenir coûteux et difficiles à gérer.

11 points que vous devriez connaître en regard de l’inspection de votre maison

 1. Problèmes de plomberie

La plomberie sera défectueuse dans ces deux cas : lorsqu’il y a présence de fuites ou à cause de l’encrassement des tuyaux. Une inspection visuelle permet généralement de détecter les fuites, et l’inspecteur une fois sur place testera la pression de l’eau en ouvrant les robinets de la salle de bain principale et en tirant la chasse. Entendre le bruit de l’eau qui coule indique que les conduites d’eau sont trop petites. Et si l’eau est brune alors que vous ouvrez les robinets, il s’agit-là d’une très bonne indication qu’il y a présence de rouille dans les tuyaux, pouvant causer de sérieux problèmes en regard de la qualité de l’eau.

 2. Humidité ou sous-sol humide

L’inspecteur vérifiera s’il retrouve sur vos murs du sous-sol la présence d’une poudre blanche minérale quelques pouces au-dessus du plancher et ce dernier regardera aussi si vous êtes à l’aise de déposer vos objets sur le sol. Il tentera de détecter une odeur de moisissure impossible à camoufler. Il pourrait vous coûter entre 200$ et 1000$ pour la réparation d’une fissure présente dans les fondations au sous-sol, dépendamment bien sûr du lieu de la fissure et de son importance. Ajoutez à ça l’utilisation d’une pompe submersible et d’un bassin de captation, le montant pourrait s’élever aux alentours de 750$ et 1000$, et réaliser l’imperméabilisation (pour environ 3 chambres) pourrait vous coûter entre 5000$ et 15 000$. Vous aurez à prendre ces éléments en considération dans le prix que vous demanderez pour votre maison.

 3. Câblage électrique inadéquat

Votre maison devrait au minimum détenir un système électrique de 100 ampères, le nombre d’ampères étant généralement inscrit. Les fils devraient être faits de cuivre ou d’aluminium. Les inspecteurs vont vérifier le bon fonctionnement du circuit électrique et vont s’assurer que les prises de courant et le filage ne représentent pas un risque d’incendie.

 4. Problèmes de chauffage et système de refroidissement

Une mauvaise isolation ou un système de chauffage inadéquat sont les causes les plus fréquentes des problèmes de chauffage. Une fournaise propre, n’ayant pas de rouille sur l’échangeur thermique peut très bien fonctionner pendant encore quelques années, et grandes sont les chances que l’inspecteur vérifie celle-ci tout en s’assurant que sa durée de vie normale, soit de 15 à 25 ans, n’ait pas été dépassée. Pour les systèmes de chauffage fonctionnant au gaz, l’inspecteur devra porter une attention particulière à l’échangeur thermique qui peut émettre du monoxyde de carbone mortel dans la maison si celui-ci est endommagé. Les échangeurs endommagés devront sans faute être remplacés, ne pouvant être réparés.

 5. Problèmes de toiture

Lorsque l’eau s’infiltre par la toiture, ce peut être pour une multitude de raisons, par exemple à cause de l’usure et la détérioration des bardeaux d’asphalte qui retroussent ou qui sont décollés, décloués ou arrachés ou encore à la suite de dommages ayant été causés par la force des vents. Lorsque les gouttières en place sur les murs extérieurs ne dirigent pas l’eau correctement ou encore lorsque ces mêmes gouttières sont abîmées, ce problème mineur peut en devenir un majeur qui touchera aussi l’intérieur de la propriété.

 6. Pièces humides

En plus des problèmes d’humidité au sous-sol, au niveau du grenier, de l’eau, de l’humidité et de la moisissure peuvent se former suite à une mauvaise ventilation, isolation ou à cause des vapeurs dégagées. Il peut en découler une usure prématurée du toit, de sa structure et de ses matériaux. Les coûts reliés à la réparation de ces dommages pourraient facilement atteindre 2500$.

 7. Pourriture du bois

Le bois peut pourrir à plusieurs endroits (au niveau des cadres de portes et cadres de fenêtres, moulures, revêtement extérieur, galeries et clôtures). L’inspecteur en bâtiment tentera de découvrir si c’est le cas pour votre maison – surtout si vous avez récemment effectué des travaux de peinture.

 8. Travaux de maçonnerie

Effectuer des travaux de briquetage peut être coûteux, et laissées sans surveillance, ces réparations peuvent causer des problèmes d’infiltration d’eau et de moisissure, mais aussi causer l’obstruction de la cheminée par des briques qui pourraient tomber ou encore la cheminée elle-même pourrait s’affaisser sur le toit. Il est très dispendieux de reconstruire une cheminée.

 9. Circuits électriques représentant un danger

Il y a un risque d’incendie lorsqu’un surplus d’ampères est utilisé sur le circuit électrique. En général, des circuits de 15 ampères sont utilisés, avec un circuit élargi pour les appareils tels le four et la sécheuse. Il vous coûtera plusieurs centaines de dollars de faire remplacer votre système de fusibles par un système utilisant les nouveaux circuits.

 10. Des options sécuritaires

En plus de votre système d’alarme, l’inspecteur voudra savoir si vous vous êtes munis d’options sécuritaires de base qui vous protégeront telle l’utilisation de serrures sur vos fenêtres et portes patio et des verrous sur les portes, ainsi qu’un détecteur de fumée et un détecteur de monoxyde de carbone présents dans toutes les chambres et sur chaque étage. Le prix de ces appareils varie et s’ajoutera à vos dépenses. Discutez-en avec votre expert avant l’achat et l’installation de ces appareils.

 11. Problèmes de fondation et de structure

L’inspecteur n’aura d’autre choix que de vérifier les fondations de l’immeuble puisqu’il s’agit-là d’une structure importante étant la base même de votre maison.

Lorsque votre maison se retrouvera sur le marché, vous ne désirez pas avoir à gérer ces problèmes qui pourraient vous coûter la perte d’un acheteur éventuel. Cependant, si vous comprenez ces 11 points alors que vous parcourez chaque espace de votre maison, vous vous éviterez bien des déceptions.

Pin It on Pinterest

Share This