fbpx

Si vous êtes comme la plupart des locataires, vous vous sentez pris au piège entre les murs d’une maison ou d’un appartement sans avoir le sentiment d’être chez vous.

C’est un rêve que nous chérissons tous – de posséder notre propre maison pour ainsi arrêter de payer un loyer. Mais si vous êtes comme la plupart des locataires, vous vous sentez pris entre les murs d’une maison ou d’un appartement sans avoir le sentiment d’être chez vous. Comment serait-ce possible alors que vous ne pouvez enfoncer un clou dans un mur sans prendre le risque de vous le faire reprocher par la suite? Vous vous sentez à la merci de votre propriétaire et vous croyez qu’il est impossible de vous en sortir et d’enfin posséder votre propre maison?

Cessez de vous sentir pris au piège

Peu importe le nombre d’années que vous avez consacré à la location, et peu importe à quel point votre situation financière semble insurmontable, être au courant de certains faits pourra vous aider à surmonter cette période creuse et pourra de plus changer votre statut en le faisant passer de locataire à propriétaire.

Ces informations vous permettront de constater que vous pouvez :
• Économiser pour une mise de fonds
• Arrêter de remplir les poches de votre propriétaire, et
• Arrêter de perdre des milliers de dollars en loyer

6 faits connus pouvant vous aider à procéder à l’achat de votre première maison

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le problème de la plupart des locataires n’est pas de faire face aux paiements mensuels. Il est évident que ceux-ci doivent déjà rencontrer cette obligation à tous les 30 jours. Le problème réel est la capacité d’économiser suffisamment d’argent afin d’investir dans une mise de fonds sur une maison.

Économiser pour ce montant initial n’est pas aussi difficile que vous le pensez. Notez bien ces 6 points importants :

 1. Vous pouvez procéder à l’achat d’une maison en effectuant une mise de fonds beaucoup moins élevée que ce que vous pensez

Certains programmes gouvernementaux fédéraux ou provinciaux (tels les programmes visant les premiers acheteurs) viennent en aide aux gens qui désirent faire leur entrée sur le marché de l’immobilier. Vous pouvez vous qualifier comme premier acheteur même si votre conjoint a déjà été propriétaire d’une maison dans le passé, en autant que votre nom ne figure pas sur le contrat. Assurez-vous que votre courtier immobilier détienne les informations et une bonne connaissance du sujet, et qu’il soit en mesure de vous offrir l’accès à différents programmes et différentes options.

 2. Votre banque devrait être en mesure de vous aider pour votre mise de fonds

Même si vous n’avez pas suffisamment d’argent pour une mise de fonds, lorsque vous n’avez pas de dettes et que vous possédez un bien qui est libéré de toute dette (une auto par exemple), votre banque pourrait être en mesure de vous prêter un montant pour la mise de fonds de votre maison en plaçant votre actif en garantie.

 3. Vous pourriez être en mesure de trouver un vendeur qui vous aidera pour l’achat et le financement de votre maison

Certains vendeurs sont parfois prêts à supporter une seconde hypothèque comme balance de prix de vente. Dans ce cas, le vendeur devient votre banque. Au lieu de lui remettre un montant initial pour une mise de fonds sur sa maison, il sera question de lui verser des paiements mensuels.

 4. Vous devriez être capable débourser pour une mise de fonds sans vous endetter

Lorsque vous empruntez de l’argent destiné à un investissement, vous pouvez générer un remboursement fiscal significatif qui vous sera retourné et pouvant être utilisé comme mise de fonds. L’argent emprunté pour cet investissement est en fait un prêt, le montant payé mensuellement peut alors être minime, et vous pourrez récupérer l’argent investi dans la maison et l’investissement en question

 5. Vous pouvez acheter une maison malgré votre mauvais crédit

Dans le cas où vous seriez capable d’économiser au point d’atteindre un montant plus élevé que ce qu’il vous faut investir dans la mise de fonds, ou si vous êtes en mesure de sécuriser votre prêt à l’aide d’un autre bien, plusieurs banques vous considéreront comme étant admissible pour une hypothèque. Une alternative consisterait à faire appel à un acheteur prêt à vous aider en vous accordant une balance de prix de vente.

 6. Vous pouvez, et même devriez vous procurer une pré-approbation hypothécaire avant d’entreprendre vos recherches pour une maison

Obtenir une pré-approbation hypothécaire est facile et vous procurera une paix d’esprit complète alors que vous magasinerez les maisons. Les courtiers hypothécaires peuvent vous procurer une pré-approbation écrite sans frais ni obligation. Une pré-approbation doit être plus qu’une simple approbation verbale de la part de la banque, il est en effet préférable qu’elle soit écrite et à ce moment, elle sera aussi précieuse que l’argent que vous avez en banque. Elle implique une demande de crédit complétée et un certificat vous garantissant un prêt à votre niveau et adapté à la maison que vous finirez par trouver au terme de vos recherches. Faites seulement affaires avec un professionnel se spécialisant dans les hypothèques. L’utilisation de leurs services peut faire toute la différence entre obtenir une hypothèque ou rester locataire. En général, aucun coût ni obligation ne sont engendrés.

Vous devriez porter une attention particulière aux multiples problèmes qui peuvent se présenter lorsque vous êtes locataire. Pourquoi continueriez-vous à perdre des milliers de dollars en lançant votre argent par les fenêtres en payant pour un loyer à chaque mois, alors que vous pourriez prendre quelques minutes afin de discuter de vos besoins avec votre agent pour enfin passer de locataire à propriétaire.

Cette conversation ne vous coûtera rien. Ne vous sentez pas obligé d’acheter une maison lorsque vous lisez ceci. Prenez le temps d’explorer vos options et apprenez-en d’avantage sur ce qui doit être mis en place pour vous permettre d’acheter une maison, de façon à être bien préparé lorsque vous serez prêt à accéder à cette étape supérieure.