fbpx

Apporter des changements subtils dans la façon de magasiner votre hypothèque ou encore des différences mineures dans la façon dont vous structurez votre prêt peut littéralement vous coûter ou vous faire sauver des milliers de dollars ainsi que des années de dépenses.

Le processus hypothécaire a évolué

Le processus d’accès à une hypothèque a changé de façon significative depuis quelques années, rendant vos options larges et multiples. Apporter des changements dans votre façon de magasiner votre prêt hypothécaire ainsi que des différences mineures dans la façon dont vous structurez votre prêt peut vous coûter ou vous faire sauver des milliers de dollars et des années de dépenses, tel que ci-haut mentionné.

Obtenez la bonne information

Que vous vous apprêtiez à acheter votre première maison ou que vous planifiez déménager dans votre prochaine demeure, il est important de bien vous informer sur les facteurs inhérents au processus. Les recherches de l’industrie ont révélé 6 erreurs communes faites par la plupart des acheteurs lorsque ceux-ci magasinent leur hypothèque, ces erreurs pouvant avoir un impact important sur l’issu des négociations. Prises en charge correctement, ces erreurs pourraient vous permettre d’obtenir un prêt qui vous coûtera beaucoup moins cher et qui sera étalé sur une plus courte période.

Six points que vous devriez connaître avant d’obtenir un prêt hypothécaire

Avant d’investir vos précieux dollars dans des paiements mensuels hypothécaires, lisez ces 6 points. Porter une attention particulière sur ces points fera en sorte que ce sont vos paiements qui vous rapporteront.

 1. Vous pouvez, et même devriez obtenir une pré-approbation hypothécaire avant d’entamer vos recherches

La pré-approbation est simple et peut vous procurer une paix d’esprit complète alors que vous magasinez les maisons. Votre banque peut vous procurer une pré-approbation hypothécaire écrite sans frais ni obligation, et ce, facilement par téléphone. Une pré-approbation doit être plus qu’une simple approbation verbale de la part de la banque, il est en effet préférable qu’elle soit écrite et à ce moment, elle sera aussi précieuse que l’argent que vous avez en banque. Elle implique une demande de crédit complétée et un certificat vous garantissant un prêt à votre niveau et adapté à la maison que vous finirez par trouver au terme de vos recherches.

 2. Déterminez le montant mensuel du paiement hypothécaire avec lequel vous vous sentirez confortable.

Lorsque vous discutez d’approbation pré-hypothécaire avec votre banque, tentez de découvrir avec celle-ci le niveau auquel vous êtes admissible et de plus, demandez-vous quel sera le montant des paiements mensuels avec lesquels vous vous sentirez confortable. Selon la situation, le montant de la pré-approbation peut être plus élevé (ou plus bas) que le montant d’argent que vous êtes en réalité prêt à investir par mois.

En travaillant de concert avec votre banque, vous pourrez fixer le paiement mensuel qui vous convient et ainsi déterminer la valeur des maisons correspondant à ce paiement mensuel selon les taux actuels. Vous ne perdrez pas votre temps à considérer des maisons ne se situant pas dans vos moyens financiers.

3. Vous devriez penser à long terme et aux situations risquant le plus de se produire afin de déterminer le prêt hypothécaire qui répondra le mieux à vos besoins.

Il y a plusieurs questions que vous devriez vous poser avant de vous engager à payer une hypothèque. Combien de temps pensez-vous rester dans cette maison? Quelle direction ont tendance à prendre les taux d’intérêt et à quelle vitesse? Vos revenus changeront-ils (à la hausse ou à la baisse) dans un avenir rapproché, ce qui pourrait grandement influencer les montants disponibles pour le paiement de l’hypothèque? Les réponses à ces questions vous aideront à fixer le prêt hypothécaire le plus approprié selon votre situation, et celui que vous devriez rechercher.

 4. Assurez-vous de bien comprendre les avantages liés au prépaiement ainsi que les options offertes relativement à la fréquence des paiements.

Les paiements les plus fréquents (par exemple aux semaines ou aux deux semaines) peuvent littéralement raccourcir vos obligations hypothécaires de quelques années. Il est possible de structurer vos paiements afin que ceux-ci soient prélevés le plus fréquemment possible, permettant ainsi de diminuer de façon significative le montant d’intérêts que vous paierez en tout et pour tout.

Les prépaiements représentent un certain pourcentage de votre hypothèque, et pour les raisons précédemment mentionnées, une augmentation du montant déboursé par mois aura un impact majeur sur le nombre d’années que vous aurez à payer et la période de paiement sera ainsi raccourcie de façon considérable.

Ces deux options relatives aux paiements pourraient raccourcir la durée de vos paiements de quelques années et ainsi vous faire sauver des milliers de dollars en intérêts. Ce ne sont pas toutes les hypothèques qui offrent ces possibilités, alors assurez-vous de poser les bonnes questions.

 5. Demandez si vous pouvez vous procurer une hypothèque transférable

Une hypothèque transférable, lorsqu’elle est disponible, est une hypothèque que vous êtes en mesure de conserver lorsque vous achetez votre prochaine maison, le tout vous permettant d’éviter de payer des pénalités. En d’autres mots, vous n’aurez pas à refaire le processus afin de vous procurer une hypothèque, sauf si vous décidez d’emménager dans une maison beaucoup plus dispendieuse.

Une hypothèque assumable quant à elle est celle permettant à l’acheteur de votre maison de se procurer votre hypothèque alors que vous déménagez dans une autre maison. Elle représente un outil puissant à la table de négociations, rendant plus facile et plus désirable votre maison pour l’acheteur, et encore une fois il vous sera possible d’éviter de payer des pénalités.

 6. Vous devriez sérieusement penser à faire affaires avec un courtier hypothécaire

Vous devriez faire affaires avec un professionnel spécialisé en hypothèques. Utiliser ses services pourrait faire toute la différence en terme de coûts et d’efficacité par rapport à l’hypothèque que vous obtiendrez. Par exemple, un courtier hypothécaire peut faire avancer le processus plus rapidement en évitant les délais coûteux. En général, aucun coût ni obligation ne seront impliqués.