fbpx

Après avoir longuement hésité, vous avez décidé de vous tourner vers le marché des maisons usagées plutôt que d’acheter une maison neuve. Cette option comporte évidemment son lot d’avantages, mais peut aussi compter quelques inconvénients. Certains craindront les mauvaises surprises que peut réserver une propriété ancienne, comme les vices cachés. Avant de paniquer, encore faut-il savoir comment reconnaître un vice caché.

Pour vous aider à y voir plus clair, voici des exemples fréquents de vices cachés. Il faut toutefois noter que ce ne sont que des exemples. Bien évidemment, le vice doit être caché. Plus précisément, il n’aurait pu être découvert par un acheteur prudent et diligent, c’est-à-dire qu’il n’y avait aucun indice de sa présence lors des visites précédant l’achat de la propriété.

Si vous croyez être en présence de vices cachés, nous vous conseillons de contacter un expert en la matière le plus rapidement possible.

1- Un entretoit pourri

2- Des fissures majeures non-apparentes à la fondation


3- Des moisissures dans les murs

4- Un circuit électrique défectueux

5- Un revêtement extérieur présentant de l’usure prématurée

Évitez les mauvaises surprises en vous protégeant des vices cachés!

Informez-vous auprès d’un de nos courtiers au 450-667-2001 !